Où se cultive la différence ?

Quand la terre transporte en son sein

Tant de diversité au dessein

Etrange mais semé d'espérance.

 

Qui es-tu ? Toi qui pointes du doigt

Celui qui apparaît sous la mire,

De ton oeil au miroir qui se mire,

Se voyant unique et seul en droit.

 

De quel droit t'appropries-tu le monde

Et ceux qui le composent ? En César

Tu veux assujettir le hasard

Pour apaiser tes peurs vagabondes.

 

Le passé ne t'a-t-il rien appris ?

L'histoire a révélée tes ravages

Et tu en acceptes l'héritage

Répétant sans cesse un air meurtri.

 

Guériras-tu un jour ton indolence ?

Au mystère hétérogène, entends

L'obscur état, d'un coeur inquiétant

Débattre ses besoins de violence.

 

Tel est le monde ! Telle est ta vie !

Ainsi tout reste figé dans l'ombre

Des habitudes éternelles et sombres

Où se complait ton âme asservie.